Clicky

Aller au contenu
Accueil » Entretenir sa tronçonneuse

Entretenir sa tronçonneuse

    Une tronçonneuse demande un certain entretien comme la révision. C’est un entretien général de la machine à faire généralement une fois pas an. Si vous n’êtes pas du métier, cela peut être délicat. Pour cela, je vous explique comme entretenir votre tronçonneuse pour qu’elle vous tienne encore plus longtemps.

    Le nettoyage de sa tronçonneuse

    Dans un premier temps, on commencera par le nettoyage régulier de la tronçonneuse. Cela permettra de garder la machine propre et d’éviter que des saletés viennent endommager votre machine. D’après les marques de tronçonneuse telle que Sithl, Husqvarna etc, il faudrait la nettoyer à chaque utilisation. Si vous la nettoyez toutes les trois/quatre utilisations, c’est déjà très bien et sans doute plus que la moyenne.

    Comment nettoyer sa tronçonneuse

    Tout d’abord, il faudra nettoyer la partie extérieure : les parties visibles comme le carter, la poignée, etc. Le but est d’enlever le plus gros des saletés : résidus de sciure ou copeaux de bois, de terre, etc. Pour ce faire, vous pouvez passer un coup de soufflette ou en venant frotter avec une brosse à poil doux.

    Une fois que le plus gros est enlevé, vous pouvez utiliser un produit de nettoyage comme le VarioClean de chez Stihl, ou tout autre nettoyant doux pour plastique. Appliquez le produit sur un chiffon propre et nettoyez les éléments extérieurs de la machine

    Sur une tronçonneuse, il y a une partie encore plus importante à nettoyer : le carter du frein de chaine. C’est l’endroit qui va être le plus sale sur votre tronçonneuse, car la pompe à huile chaîne n’est pas loin et vous aurez un mélange d’huile et de sciure de bois qui va se former. Comme c’est de la salissure grasse, la technique la plus efficace pour le nettoyer est l’essence.

    Prenez un petit récipient d’essence et un pinceau doux. Trempez le pinceau dans l’essence de façon à ce qu’il soit bien imbibé. Et enfin frotté l’intégralité du carter de frein de chaîne. Vous verrez, c’est magique, c’est nettoyé en un rien de temps. Pour le sécher plus vite, vous pouvez le souffler avec un compresseur.

    La révision de sa tronçonneuse

    Contrairement au nettoyage, la révision est quelque chose qu’on fait une fois tous les ans, ou tous les deux ans. C’est un nettoyage plus complet où on vient aussi changer des pièces moteur. Il est important de respecter les révisions annuelles pour que votre tronçonneuse fonctionne correctement et pour prévenir d’éventuelle panne.

    Pour une bonne révision complète, il faudra respecter les point suivent :

    • Affutage de la chaîne
    • Nettoyage complet
    • Nettoyage ou remplacement du filtre à air
    • Changement de la bougie
    • Changement du filtre à carburant
    • Changement du filtre à huile de chaîne
    • Vérification de l’état du guide chaîne
    • Essaie et réglage

    Si vous suivez ces étapes, vous réduisez considérablement le risque de soucis de démarrage, d’encrassement moteur, d’usure prématuré et de tout autre problème mécanique. L’entretien de sa tronçonneuse passe par les révisions. C’est pour cela que je vous conseille vivement de faire une révision complète tous les ans.

    Si vous n’êtes pas forcément plus bricoleur que ça, vous pouvez aussi emmener votre tronçonneuse en révision dans un magasin spécialisé.

    Comment entretenir la chaîne de sa tronçonneuse

    L’élément principal d’une tronçonneuse reste tout de même la chaîne. C’est grâce à elle que vous couperez votre bois. Si elle est mal affutée ou en mauvais état, vous aurez beau avoir la tronçonneuse la plus puissante, vous ne couperez rien du tout. Entretenir sa tronçonneuse passe évidement par l’affutage des chaînes.

    Pour remédier à ce problème, vous pouvez affuter votre chaîne de tronçonneuse. Il existe plusieurs outils pour l’affuter :

    • La lime simple
    • Un kit d’affutage
    • Une affuteuse électrique

    Allons voir comment ça se passe pour chacune des techniques.

    Avec une lime simple

    Pour un affutage propre et efficace, ce n’est pas compliqué. Laissez la chaîne sur votre tronçonneuse et utilisez un chevalet de guide pour qu’il ne bouge plus. Faites une marque sur le premier maillon de coupe que vous aiguisez pour savoir quand vous avez tout affuté.

    Ensuite, prenez votre lime, et venez affuter chaque maillon de coupe de votre chaine. Pour cela, prenez un angle de 30°, et faites juste un aller vers l’extérieur. C’est-à-dire qu’on poussera toujours la lime vers l’extérieur et jamais de l’extérieur vers l’intérieur. C’est comme ça qu’on affutera le mieux ses chaînes de tronçonneuse avec une simple lime.

    Il existe plusieurs tailles de lime pour différents types de maillon. Pour vous aider à y retrouver, vous trouverez juste ici les tailles de lime qu’il vous faut pour vos types de chaînes de tronçonneuse.

    3,2 mm1/4 1,1 | 1/4 1,3 (usée)
    3,5 mm1/4 1,3 (neuve)
    4,0 mm3/8 1,1 | 3/8 1,3 | 325 1,1
    4,5 mm325 1,3
    4,8 mm325 1,5 | 325 1,6
    5,2 mm3/8 1,5 (neuve) | 3/8 1,6
    5,5 mm3/8 1,5 (usée) | 3/8 1,6 | 404 1,6

    Avec un kit d’affutage

    Ici, ce sera le même principe qu’avec une lime classique, a l’exception qu’il vous sera fourni avec un gabarit pour vous permettre d’avoir un geste régulier, juste et avec le bon angle. Vous recevrez aussi un outil pour limer le maillon de profondeur. Pour ce faire, vous avez juste à poser le gabarit sur le maillon et limer ce qui dépasse de ce dernier. Grâce à ça, vous aurez toujours la profondeur de coupe adéquate pour de meilleures performances de tronçonnage.

    Avec une affuteuse de chaîne

    Si vous avez beaucoup de chaîne à affuter, c’est sans doute la meilleure option. Vous affuterez vos chaînes beaucoup plus rapidement qu’avec les limes.

    Lorsque vous avez une affuteuse de chaîne de tronçonneuse, vous devez dans un premier démonter la chaîne. Ensuite, vous pourrez la placer dans les gorges prévues et régler l’angle d’affutage à 30°. Et enfin, venez descendre la meule d’affutage sur chaque maillon.

    C’est la technique la plus rapide et la plus efficace pour vos affutages.

    L’hivernage de sa tronçonneuse

    Je parle d’hivernage, généralement, vous allez en avoir besoin. Je parle plutôt de la période où vous n’allez pas l’utiliser. Vous allez « l’hiverner » et la laisser jusqu’à la saison suivante. C’est généralement à ce moment là où vous allez créer le plus de soucis.

    Je m’explique : vous allez laisser le mélange que vous avez fait avec de l’essence de la pompe dedans… problème ! L’essence de la pompe se garde maximum un mois. Au-delà de ce délai, l’essence va créer du dépôt dans votre machine qui va s’accumuler dans le carburateur. Ce dépôt va boucher le carbu et elle ne démarrera plus quand vous allez en avoir besoin.

    Pour éviter ça, il existe du mélange d’hivernage : Alkylate ou Aspen. C’est un dérivé de l’essence qui se conserve 4 à 5 ans. Donc avant de laisser votre machine de côté, laissez le moteur tourner jusqu’à ce qu’elle cale, car elle n’a plus de mélange. Puis mettez votre essence d’hivernage et faite la tourner pendant quelque seconde.

    Une fois cela fait, vous pouvez la laisser tranquillement en hivernage jusqu’à la saison prochaine sans aucun problème.

    Lire aussi  Comment entretenir sa cheminée ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *